Toiture végétalisée

2 Commentaires
Toiture végétalisée

LES AVANTAGES D’UNE TOITURE VÉGÉTALISE

Son substrat constitue un véritable bouclier thermique régulateur, protégeant le bâtiment des forts écarts de température.

Mais attention, l’isolation apportée par le substrat n’est pas prise en compte dans les calculs thermiques car lorsque qu’il est humide.
Il neGeo 4 joue plus son rôle d’isolant thermique. En revanche il apporte une fraîcheur importante l’été qui lui, est pris en compte dans la RT2012.

– Elle protège l’étanchéité des chocs thermiques et lui apporte une durée de vie supérieure (étanchéité soumise à 35° environ contre 80° sans végétation).

– La toiture végétalisée participe à la biodiversité

– Elle permet d’évaporer une partie de l’eau de pluie et ralentit son évacuation, soulageant ainsi les réseaux d’évacuation d’eaux pluviales communaux.

– Elle permet de rafraîchir l’atmosphère à l’échelle d’une ville (exemple de Fribourg en Allemagne dont le dispositif a été généralisé et a permit de diminuer de quelques degrés la température de la ville).

LES PENTES ET TYPES DE VÉGÉTAUX

Toit 2On distingue les toitures à faible pente jusqu’à 5% permettant l’installation de systèmes de type intensif ou toit jardin et de systèmes de type extensif et semi-intensif. Au delà de 5% jusqu’à 20%, on exclut des 3 systèmes précédents la végétalisation intensive ou toiture-jardin. Au-delà de 20% il est possible de végétaliser une toiture mais des dispositifs particuliers doivent être mis en place tels que des traverses anti-gravitaires, des systèmes anti-érosion,…

 

 

COMPOSITION D’UN COMPLEXE DE VÉGÉTALISATION

Toit 3

Principe de drainage avec rétention d’eau sous la couche végétale. Le filtre situé sur le géodrain sépare le substrat tout en laissant l’eau traverser.Toit 4

Source : www.ecovegetal.fr

 

PLANTATION SUR SITE OU SYSTÈMES PRE-CULTIVES ?

Il est possible de semer ou de planter des micro-mottes après mise en place sur site du complexe non végétalisé. Le délai d’obtention Toit 5de la végétalisation sera alors assez long (jusqu’à 3 ans dans le cas du semis).

L’autre alternative consiste à poser des rouleaux ou des cassettes pré-cultivées. La végétalisation couvrira la totalité de la toiture beaucoup plus rapidement. Cette alternative est plus coûteuse à l’investissement mais nécessite un entretien réduit en période dite de confortement (voir plus loin).

 

LA MISE EN OEUVRE DE LA VÉGÉTALISATION

La pose de la végétalisation extensive et semi-intensive s’effectue de préférence entre Septembre et Novembre et entre Mars et Juin.OnToit 6 peut déroger un peu à ces contraintes lors de la pose de végétalisation pré-cultivée mais avec des températures à respecter (ex : > 7° l’hiver). Les périodes de gel, de sécheresse et de forte chaleur sont à proscrire. Il est nécessaire également d’avoir terminé tous les travaux autour du toit à végétaliser afin de ne pas abîmer le produit qui se pose idéalement tout à la fin du chantier. Il faut prévoir au moins un arrosage à moins de 30m de tout point végétalisé.

 

L’ENTRETIEN APRES LA RÉCEPTION DES TRAVAUX

Après la période de parachèvement (entre l’installation et la réception des travaux), c’est la période de confortement qui commence.

Végétalisation extensive :

Toit 7L’objectif de cette période de confortement est d’atteindre un taux de couverture de 80% min. de la végétalisation.

Un contrat d’entretien doit donc être conclu, celui-ci consiste principalement à :

– retirer les déchets apportés par le vent (feuilles,…),

– remettre en place la couche de culture et semis si abîmés par endroits,

– désherber,

– nettoyer les ouvrages d’eaux pluviales,

– arroser si besoin,

 

Pour la végétalisation intensive : même principe mais arrosage obligatoire, tonte si gazons, taille de certaines plantes de type ligneuses.

Après la période de confortement, l’entretien continuera à être réalisé au moins une

fois par an et parfois plus pour la végétalisation si conditions particulières ou si semi- intensive.

TABLEAU RÉCAPITULATIF PAR TYPE DE VÉGÉTALISATION

Toit 8

LA ZONES STÉRILE

Elle est souvent utilisée pour limiter la hauteur des relevés d’étanchéité car dans ce cas, les relevés doivent être au moins 15cm plus Toit 9hauts que la zone stérile et non par rapport au dessus du substrat.

Depuis les règles professionnelles de 2007, la zone stérile n’est pas toujours obligatoire pour permettre l’entretien des relevés d’étanchéité, cela dépend de la démontabilité de la végétation au droit des relevés. Une végétalisation à cassettes est par définition démontable et évite la zone stérile sauf autour des entrées d’eaux pluviales et des noues pente si < 2%.

COÛTS, AIDES

Le surcoût en 2013 d’une végétalisation extensive en toiture-terrasse par rapport à celui d’une toiture-terrasse sans végétalisation (drain + filtres + substrat + plantation) :

Toit 10– Semi : 35 à 40€ HT/m2

– Planté : 45 à 50€ HT/m2

– Pré-cultivé : 60 à 65€ HT/m2

–  www.ecovegetal.fr : Entreprise spécialisée dans la réalsation de parkings et toitures végétalisés (entreprise intervenant dans toute la France)

–  ouvrage « Le paysage en chantiers »- Educagri, 2011.

–  Le site de l’association Adivet (Association pour le Développement et l’Innovation en Végétalisation Extensive de Toiture), qui est une association sur les toitures  végétales : www.adivet.net

–  Le site de la CSFE (Chambre Syndicale Française de l’Etanchéité) :

www.etancheite.com

Le site de l’UNEP (Union Nationale des Entrepreneurs du Paysage)  :

www.entreprisesdupaysage.org

Epiphyte – La société Toits et Murs Végétaux : www.toitsetmursvegetaux.com

La société Plus Nature : www.toitures-vegetales.com

Le prieuré : www.vegetalid.comIl existe à ce jour, une aide régionale en Ile de France de 45€ TTC/m2 (valeur en 2012). Pour cela, un dossier doit être rempli longtemps avant les travaux de végétalisation et passer en commission. Seules les végétalisations extensives sont éligibles. Aide sous conditions de ressources.

Source images :

(1) Toiture-terrasse végétalisée extensive à Andrésy (78)

(3)  Coupe type sur toiture terrasse végétalisée extensive

(4) Source : www.ecovegetal.fr

(5) Micro-mottes à gauche, rouleau pré-cultivé à droite. Source : maquette présentée par Ecovegetal, http://www.ecovegetal.fr

(6) Cassettes pré-cultivées juste avant leur pose – St Germain-en-Laye (78)

(7) Végétalisation semi-intensive

(9) Collège Auguste Renoir à Chatou (78)

(10) Toit-terrasse sans zone stérile St Germain-en-Laye(78)

 

 

Auteur

clubecoconstruire

2 Commentaires

 

  1. comment-avatar
    gabynet5 juin 2013 - 18 h 36 min

    Bonsoir,

    On ne sème pas les micro mottes, ont les plantes ,la couverture à 100% du toit végétal en micro mottes se fait entre 6 et 18 mois suivant la quantité planté au M2.

  2. comment-avatar
    Megan Earl11 septembre 2013 - 23 h 26 min

     

    J’aime bien cette idée! Merci pour les photos. Est-ce que vous saves si on peut avoir ce type de toiture à Ottawa?

Laisser un commentaire

         





Articles récents
  • Rencontres : les matériaux de structures biosourcés

    Rencontres : les matériaux de structures biosourcés

    Pas de commentaire

    Rencontres de l’écoconstruction en Ile de France Ouest : Les matériaux de structures biosourcés Je m’inscris en cliquant ici : INSCRIPTION Le Mercredi 27 juin 2018 de 18 à 21h heures dans les locaux de Seinergy Lab – 53 avenue Paul Raoult, 78130 Les Mureaux Accueil à partir de 17h30 Les matériaux biosourcés ont réussi leur entrée […]

    Lire la suite
Evénements
Rencontres : les matériaux de structures biosourcés

Rencontres : les matériaux de structures biosourcés

Pas de commentaire

 

Rencontres de l’écoconstruction en Ile de France Ouest : Les matériaux de structures biosourcés Je m’inscris en cliquant ici : INSCRIPTION Le Mercredi 27 juin 2018 de 18 à 21h heures dans les locaux de Seinergy Lab – 53 avenue Paul Raoult, 78130 Les Mureaux Accueil à partir de 17h30 Les matériaux biosourcés ont réussi leur entrée […]

Back to Top